CONTENTIONS

Besoin d'aide ou de conseils de la part d'autres ergothérapeutes...

Modérateurs : Eagles, Administrateurs

Répondre
olirielle
1ere année
Messages : 6
Enregistré le : 15 janv. 2018 15:30
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : 31
Secteur : EHPAD

CONTENTIONS

Message par olirielle » 11 juin 2018 13:54

Bonjour,
En tapant "contentions" je trouve 384 sujets : cela prouve que c'est une préoccupation majeure des ergo en EHPAD. Personnellement je milite contre toutes les contentions : c'est une privation de liberté et une atteinte à la dignité humaine, sous prétexte de "protéger" la personne ; dans mon EHPAD, il n'y a aucune contention physique, ni chimique non plus. Mais un suivi et un accompagnement humain. Et ça fonctionne, même si parfois en réunion d'équipe on doit se creuser la tête pour accompagner les comportements débordants. Nous avons aussi des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou d'autres troubles du comportement ; elles ne sont pas en unité fermées ; l'ehpad ne possède qu'1 seul fauteuil coquille, et nous ne l'utilisons pas. Pas de combinaisons pour attacher les personnes dans leur lit, ou de ceinture pour les attacher au fauteuil ; des lits bas et aménagements de chambre oui, une communication bienveillante aussi.

Je voulais lancer ce sujet et recevoir vos témoignages, car si autrefois on attachait les autistes (sic) et cela se fait encore dans certains pays, dans quelques décennies (du moins j'espère) on sera horrifié d'apprendre que nous attachions les personnes âgées !!!

Je sais par contre qu'il est parfois difficile de changer les usages, surtout si l'ergo est seul(e) contre tous!

Merci d'avance de participer à cette discussion!

Dr Niber
Grand ancien
Messages : 653
Enregistré le : 23 avr. 2014 15:07
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Lorraine
Secteur : EHPAD

Re: CONTENTIONS

Message par Dr Niber » 11 juin 2018 15:09

C'est toujours un sujet sensible.
C'est top de pouvoir te passer complètement des contentions. (Même des doubles barrières de lit ? Même des combinaisons gériatriques ? )
Après cela dépend beaucoup de l'établissement et de la politique qui y est instaurée.
Après je ne suis pas non pour l'extreme inverse qui est de dire non à toute contention. La contention est un outil à notre disposition. Il faut qu'on puisse pouvoir s'en servir, mais dans le même temps il ne faut surtout pas que son recours soit systématique. L'idée est de travailler au cas par cas. Et de trouver la bonne solution pour chacun.

Lucie72
Grand ancien
Messages : 238
Enregistré le : 05 janv. 2014 19:24
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : le mans
Secteur : EHPAD

Re: CONTENTIONS

Message par Lucie72 » 12 juin 2018 09:35

Je suis assez d'accord avec Dr Niber. Je suis à la base plutôt anti contention, et j'ai fait un vrai travail dessus pour en limiter au maximum le nombre (je veux pas me vanter mais la feuille qu'Anthrax avait partagé sur un sujet, c'était moi ^^). Mais j'ai pu remarquer que dans certains cas, elles peuvent être justifiées. Pour moi c'est une évaluation d'équipe et chaque situation est différente.
J'ai la chance d'avoir pu convertir mon équipe et maintenant c'est souvent elles qui viennent me voir pour réfléchir sur l'arrêt d'une contention.

Dr Niber
Grand ancien
Messages : 653
Enregistré le : 23 avr. 2014 15:07
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Lorraine
Secteur : EHPAD

Re: CONTENTIONS

Message par Dr Niber » 12 juin 2018 13:49

La contention est vraiment à évaluer au cas par cas. Dans des situations similaires, ça peut fonctionner pour quelqu'un et pas du tout pour quelqu'un d'autre.

Comme tu le dit Lucie, tout doit vraiment partir de la vision de l'équipe. Il faut faire en sorte que l'équipe accepté le risque de chute et sorte de ses vieilles habitudes de vouloir mettre des contentions d'emblée et à tout va.

jumpouille
Grand ancien
Messages : 319
Enregistré le : 12 sept. 2013 09:49
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Charente (16)
Secteur : EHPAD

Re: CONTENTIONS

Message par jumpouille » 14 juin 2018 12:33

Aucune contention chimique ?
Pas de neuroleptiques ? Pas d'anxiolytiques à visée sédative ?

olirielle
1ere année
Messages : 6
Enregistré le : 15 janv. 2018 15:30
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : 31
Secteur : EHPAD

Re: CONTENTIONS

Message par olirielle » 25 juin 2018 12:19

Pas de doubles barrières de lit, pas de combinaisons camisole. Pas de contention chimique à proprement parler, mais un traitement pour les personnes qui ont des troubles du comportement, Alzheimer etc. Personne n'est "shooté" ici comme j'ai pu le voir dans d'autres MR où j'ai travaillé avant. Après c'est surtout une évaluation des difficultés individuelles ; par exp une dame qui tous les soirs après l'animation veut rentrer chez elle : après 1 semaine difficile nous avons trouvé comment l'aborder et lui proposer "autre chose" ; cependant nous avons ajouté un code à la porte d'entrée, ce que nous n'avions pas fait jusque là.
Ce que je pense, c'est qu'on a toujours une bonne raison de justifier les contentions. Et j'ai rencontré pas mal d'ergo qui finissent par banaliser cet acte ; j'ai fait un remplacement l'an dernier où le personnel pensait que le rôle de l'ergo était de choisir des ceintures de contention et des fauteuils coquille : les gens étaient malheureux et quand ils perdaient le tonus postural on leur donnait une contention encore plus importante ; les personnes étaient parfois enfermées dans leur chambre! bref l'horreur!
Alors ici non pas de contention mais des aménagements (lit bas par exp) et un accompagnement bienveillant ; et le personnel accepte le risque de chute, mais au final il n'y en a pas plus qu'ailleurs! statistiques à l'appui!

Avatar du membre
Vinz
Moderateur
Messages : 896
Enregistré le : 17 avr. 2012 16:10
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Marseille
Secteur : EHPAD, formation, enseignement

Re: CONTENTIONS

Message par Vinz » 25 juin 2018 12:39

Une politique institutionnelle de réduction des contentions va même faire diminuer les fréquences et les gravités des chutes.

C'est une politique qui doit être portée par tous les corps de métiers et qui doit même se refléter dans la sémantique, c'est pourquoi aujourd'hui en gériatrie on ne parle plus de bilan des déficiences mais de bilans des capacités préservées ! Cette approche clinique positive (positiv care) se développe de plus en plus car elle montre ses bienfaits sur beaucoup de points (faudra ouvrir un autre sujet ^^).

Et le dernier bémol que je voudrais mettre concerne les troubles du comportement : les troubles du comportement chez les DTA ne sont pas pathologiques mais induits par l'environnement inadapté ou une communication, une approche inadaptée. les seuls troubles du comportement pathologiques sont pour les démences frontales, les démences à corps de Levy ou la psychiatrie. perso je me refuse à dire que les personnes Alzheimer présentent des troubles du comportement, ce n'est pas leur maladie qui en est la cause mais l'environnement (et donc cela nécessite une remise en cause de la part des soignants, de la direction, etc)

Dr Niber
Grand ancien
Messages : 653
Enregistré le : 23 avr. 2014 15:07
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Lorraine
Secteur : EHPAD

Re: CONTENTIONS

Message par Dr Niber » 25 juin 2018 14:41

Et bien c'est beau à voir un établissement sans double barrières, sans ceintures, sans combinaisons gériatriques, sans fauteuil coque, sans contention médicamenteuse, sans contention architecturales (quoi que si il y a un code pour sortir quand même), etc...

Même en travaillant sur la politique de l'acceptation du risque de chute et de la limitation des contentions, je n'y suis jamais encore réellement arrivé. Il y a toujours quelques familles qui poussent le médecin traitant à prescrire une contention ou une autre, il y a tjs un résident qui se retrouve en fauteuil coque parce que je n'ai pas assez de fauteuil confort, il y a tjs un résident qui veut ses deux barrières (même si la ce n'est pas réellement un contention), etc...

jumpouille
Grand ancien
Messages : 319
Enregistré le : 12 sept. 2013 09:49
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Charente (16)
Secteur : EHPAD

Re: CONTENTIONS

Message par jumpouille » 29 juin 2018 13:02

"Alors ici non pas de contention mais des aménagements (lit bas par exp)"

Autant se mettre d'accord : ce n'est pas parce qu'on a pas de matériel spécifique de contention que l'on a aucune mesure de contention.
Un lit bas par exemple peut représenter une contention pour une personne capable de se lever (et de chuter) d'un lit classique et incapable de se relever d'un lit bas ou d'un matelas au sol (certes on ne l'attache pas, mais on l'empeche bien de se mobiliser selon ses envies)

Idem pour le code sur la porte : contention architecturale.

Souvent on retrouve également une contention psychologique : "Asseyez-vous", "Vous ne pouvez pas sortir seul dehors"...

Dr Niber
Grand ancien
Messages : 653
Enregistré le : 23 avr. 2014 15:07
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Lorraine
Secteur : EHPAD

Re: CONTENTIONS

Message par Dr Niber » 29 juin 2018 14:52

Complètement d'accord avec toi jumpouille.
Un établissement avec 0 contentions est pour moi une utopie.
Par contre il est important d'être dans une politique de réduction des contentions et d'adaptation de chacune en place au chacun.

Répondre

Retourner vers « Conseils »