orientation et reconnaissance des couloirs

Répondre
guiathl
1ere année
Messages : 7
Enregistré le : 13 janv. 2013 10:55
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Amiens
Secteur : Je travaille partager sur deux mi-temps entre un SSR et une EHPAD, mais deux postes sont répartis de la façon suivante: un le matin et l'autre l'après-midi.

orientation et reconnaissance des couloirs

Message par guiathl » 06 mars 2014 14:17

Bonjour,

Je travaille en ehpad avec des psys à un étage et des Alzheimer à un autre étage.
L'établissement est fait de la sorte à faciliter la déambulation. Il est en carré, donc il est possible de déambuler toujours dans le même sens en retrouvant son point de départ. Je pense que vous suivez.
Donc voilà, il y a quatre couloirs tout a fait identique, et nous voudrions les identifier pour qu'au simple coup d'oeil ou autre on identifie dans quel partie nous sommes.
Je suis preneur de toutes les idees, couleurs au mur, sur les barres, fléchages, travail sur les sens, .......
Je voudrais avoir des idées si vous en avez ou si vous avez été confronté à ce problèmes et que vous l'avez peut être résolues.

D'avance merci à tous et à toutes pour vos contributions.

Guillaume

Mallaury
Spécialisation
Messages : 80
Enregistré le : 27 févr. 2013 10:36
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Grenoble
Secteur : Service autonomie/MDPH
Localisation : Grenoble

Re: orientation et reconnaissance des couloirs

Message par Mallaury » 06 mars 2014 14:51

me rappelle un patient ça oO il était dément est fugueur... mais une fois au bout du couloir il avait oublié où il en était donc il continuais à faire le tour du bâtiment inlassablement XD enfin bref.
Tu cherche à rendre les couloirs distinguable pour le personnel ou les résidents ?
Cowabunga !!

jumpouille
Grand ancien
Messages : 336
Enregistré le : 12 sept. 2013 09:49
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Charente (16)
Secteur : EHPAD

Re: orientation et reconnaissance des couloirs

Message par jumpouille » 06 mars 2014 20:58

Alors, les idées pour ma part :

1) le très classique : 4 thèmes genre :
- rue de l'océan avec du bleu, des accessoires de marine...
- rue des clairières en vert avec des encadrements fleuris...
je te laisse trouver les deux autres ^^

2) beaucoup plus sympa et parlant pour les résidents : des rues à thèmes de métiers :
- rue des couturières (toujours avec une couleur) avec des accessoires : rouet, pelote, tissus, vêtements accrochés au mur..
- rue du maréchal ferrant avec : enclume...
- rue du meunier/boulanger avec gros sacs de farine, blé..

Bien sûr tout doit être installé de manière sécuritaire pour ne pas que soit manipulé des choses dangereuses par les résidents et attention aussi aux conduites d'hyperoralité chez des résidents qui auraient alors tendance à manger des choses non comestibles !

Ce qui est intéressant aussi c'est les "balisages de chemin" par l'utilisation de fresques murales qui peuvent être continues sur tes 4 couloirs (le cheminement raconte l'histoire) ou disctinctes (scènes de la vie quotidienne, thèmes différents par couloir...)

Dans tous les cas, toujours penser aux contrastes (minimum 70% entre les différents supports, tu as des tableaux de contrastes pour choisir 2 couleurs suffisamment tranchés). Ce qui est très intéressant c'est d'utiliser les contrastes pour attirer le résident vers "là où on veut qu'il aille" ou au contraire éviter qu'il se rende dans les "lieux interdits". En pratique, c'est peindre les portes de service (encadrement compris) de la même couleur que le mur pour qu'elles soient "invisibles" et utiliser des bons contrastes et des couleurs attirantes pour mettre en évidence les portes ou les zones d'intérêt : salle d'activité, espace cuisine...

Et ne pas oublier des panneaux sur le mur à côté de chaque porte de chambre avec la numéro, le nom de la personne en gros et surtout une photo significative (pas forcément une photo du résident mais quelque chose qui lui fasse écho pour tenter un repérage de sa propre chambre et tenter d'éviter les intrusions chez les autres résidents).

Voilà quelques idées !

Après bien sur essayer de mettre en place une signalétique simple et clair avec une police bien grande et un pictogramme associé significatif.

Autre remarque : les couleurs ont une dimension psychologique (les couleurs froides : vert/bleu sont plutôt apaisantes alors que les chaudes oranges/rouges sont plus stimulantes d'autre part les PA captent plus facilement les couleurs chaudes et lumineuses car avec le vieillissement il y a diminution de la capacité de perception des contrastes et filtre jaune lié à la cataracte)
Autre truc (pas essayé par contre) : certains auteurs parlent de l'utilisation des couleurs pour tenter de prévenir l'incontinence (1 couleur utilisée pour les portes de tous les toilettes de l'EHPAD et seulement pour les toilettes)

guiathl
1ere année
Messages : 7
Enregistré le : 13 janv. 2013 10:55
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Amiens
Secteur : Je travaille partager sur deux mi-temps entre un SSR et une EHPAD, mais deux postes sont répartis de la façon suivante: un le matin et l'autre l'après-midi.

Re: orientation et reconnaissance des couloirs

Message par guiathl » 07 mars 2014 11:08

Merci pour cette réponse complète, un premier travail avait été mené avec des noms de rues significatives et une déco mais à mon goût trop discrètes.
Je vais donc je pense revoir mon projet de noms de rues, en amplifiant les contrastes de déco avec le mobilier du couloir basique.
Et travailler sur des panneaux et éléments fuyant tout au long du couloirs.

Je continue à écrire mon projet et je ferais un retour sur ce qui a intéressé, ce qui fonctionne avec les personnes.

Encore merci pour la réponse.
Je pense que beaucoup doivent être confrontés à ce problèmes de repérage, chacun à ses idées, alors partageons les.

jumpouille
Grand ancien
Messages : 336
Enregistré le : 12 sept. 2013 09:49
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Charente (16)
Secteur : EHPAD

Re: orientation et reconnaissance des couloirs

Message par jumpouille » 26 mai 2014 15:40

Des avancées sur ton projet guiathl ?

Répondre

Retourner vers « Gériatrie »