Bonjour les collègues !

Bonjour, n'hésitez pas à vous présenter, bienvenue sur le forum des Ergothérapeutes

Modérateurs : Eagles, Administrateurs

Répondre
MarieJay
1ere année
Messages : 12
Enregistré le : 06 déc. 2018 09:42
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Ajaccio
Secteur : EHPAD

Bonjour les collègues !

Message par MarieJay » 09 janv. 2019 22:01

Bonjour à tous !
Je fréquente ce forum depuis un moment. J'ai déjà participé en proposant des idées à des collègues en détresse, mais je ne me souvenais pas de mon ancien identifiant, compte, adresse, mot de passe, tout ça... Donc un nouveau compte bien frais et bien tracé pour m'y ancrer comme il le faut.

Je suis diplômée de 2016 de Créteil.
Je travaille actuellement et depuis plus de 2 ans dans un EHPAD de 120 résident, sur un temps légalement à 35h, à Ajaccio.
Je ne vais pas y rester très encore très longtemps. J'ai une tendance nomade et même si je me plait ici je projette d'aller voir encore un peu partout comment est la vie.
Les deux autres EHPAD d'Ajaccio n'ont pas d'ergothérapeute. Un EHPAD proche à Cauro a aussi un ergo que je compte visiter un de ces 4.
J'ai un peu été en contact avec d'autres ergo en Corse, sur des centres de rééduc, des IME, des libéraux, des MAS.

L'EHPAD où je suis compte 120 places, la plupart du temps occupé à un peu plus de 110. Nous avons en plus de l'ergo, en temps plein, 2 kinés et 1 psy.
Il est ouvert depuis 12 ans, ce qui en fait un récent et qui commence tout juste à "vieillir" un peu.
L'établissement est très imprégné de la formation "humanitude". Beaucoup de soignants sont formés. Malgré qu'il y a un turn-over très important donc il y a toujours une bonne partie de l'équipe qui n'y connait rien. On essaye de faire garder le gros principe que pour certaines personnes il vaut mieux être en binôme maître (qui prend la parole qui décrit le soin, le regard, le toucher à la main) et "esclave" qui effectue les soins.

En ce début d'année j'ai dressé un petit tableau de données de prévalences. Nous avons, sur 116 résidents, une moyenne au GIR de 2,1. 60 résidents en fauteuils roulants (qui ont en général plus de 10 ans ce qui fait un parc très... détérioré) . 70 résidents environ avec des troubles neurocognitifs majeurs. Et 80 avec des troubles "comportementaux" au registre anxieux et/ou dépressif.
Trois étages selon le niveau de dépendance + une unité fermée CANTOU de 15 places pour des gens à risque de fugue. Et une unité PASA disposant de sa psychomotricienne et sa psychologue propre 1 jour par semaine.
Établissement privé avec environ 80 places "sociales" remboursées par la sécu.
Mon poste est à temps complet. Je parlais au début d'un temps "légal" car je fait souvent des heures sup, déclarées car la badgeuse prouve, mais la plupart du temps non marquées dans la fiche de paie. C'est à moi de faire en sorte de ne pas faire d'heures sup.

Autre subtilité plus personnelle, j'ai été absente pendant 6 mois suite à une grave accident (j'ai été piéton percutée par une moto, avec un petit coma et 5 fractures, au bassin, sacrum, vertèbre L5, les disques bien abimés.
Je n'ai pas été remplacée malgré que la directrice m'a dit qu'elle cherchait. A mon retour j'ai été perturbée par beaucoup d’abbérations qui ont eu lieu pendant mon absence. Petit exemple : une femme avait un escarre au sacrum, la cadre a fait acheter une bouée en mousse sans housse, qui lui a créé un escarre à la cuisse puis l'ischion.
Aujourd'hui je suis encore à temps partiel. J'ai choisi 70%, c'est-à-dire environ 5h/jour. J'ai encore tendance à faire un peu plus mais au moins quand je suis douloureuse je peux me poser ou m'en aller.
Je me pose la question de ce que je vais devenir dans l’avenir. Il faut que je voit ma façon de travailler, je ne peux plus être très présente dans des étages d'EHPAD car ça demande constamment un présence physique (celle qui s'est mis à poil devant les WC et a besoin d'aide là maintenant, celle qui coule de son fauteuil et aurait dû être basculée en arrière mais là a aussi besoin de quelqu'un pour la replacer au fond...)
Je trouve difficile de bosser avec les personnes âgées très dépendantes car je suis avec beaucoup de dépressifs et de personnes qui "souhaite mourir" mais ne sont même plus capable de se l'infliger.

J'ai en général un contact plutôt bon avec l'équipe soignante IDE, AS, AVS, ASH, animatrices, la maintenance, la cadre et la direction ce qui me permet de bien avancer dans mes projets.

J'ai déjà mis en place plusieurs activités hebdomadaires comme la vannerie, un parcours de marche, un atelier d'écriture. Aussi une sortie dans un centre équestre où l'on panse un poney (seulement au printemps et automne en coopération essentielle avec la psychomotricienne qui n'intervient que sur le PASA)
Je fait quelques rares prises en charge individuelles. 30 minutes hebdomadaires. Pour... l'apprentissage d''un fauteuil roulant ; la rééducation d'un membre supérieur suite à un AVC ou une pathologie de l'épaule ; l'entretien du membre sup hémiplégique.
J'évalue aussi parfois la toilette et surtout les transferts. Clairement, qui a besoin du lève-personne, du verticalisateur, d'un binôme au transfert ou d'un binôme "humanitude" où le comportement va être géré.
Le gros de mon travail est dans le positionnement en prévention d'escarre (pour les résidents) et positionnement en prévention des TMS (pour les soignants). Je transmet le plus d'informations possibles pour par exemple amener les soignants à faire marcher ceux qu'ils le peuvent ou bien réussir à communiquer avec ceux qui ont des troubles neurocognitifs très importants (j'ai appris récemment qu'on ne parle plus de démence dans le DSM 5 mais seulement de troubles neurocognitifs majeurs)
Le gros lourd de mon travail est dans l'entretien du matériel, les accoudoirs et freins cassés, les inclinaisons, matelas et coussins à adapter.

Les médecins et la direction m'ont aussi orienté tôt sur la gestion des contentions, qui me prend beaucoup de temps mais est très utile. A mon arrivée on était sur environ 25 personnes contentionnées au fauteuil ; aujourd'hui il y en a 6. J'ai établit un protocole d'évaluation du besoin de contention à remplir en équipe et faire valider par un médecin. J'ai fait notifier la contention au lit, qui a aussi diminué. Mais il faut que je m'y réinvestisse régulièrement pour faire suivre l'équipe dans ce questionnement et retirer celles qui sont inutiles.


En conclusion, je suis ravie de m'investir dans ce forum d'ergothérapeutes. J'aime beaucoup mon boulot (et j'aurais jamais pensé que ça m'arrive un jour) et je crois que l'on peut s'entraider pour que nos postes et notre profession s'enrichisse d'échanges les uns avec les autres.

à bientôt !

Dr Niber
Grand ancien
Messages : 739
Enregistré le : 23 avr. 2014 15:07
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Lorraine
Secteur : EHPAD

Re: Bonjour les collègues !

Message par Dr Niber » 10 janv. 2019 12:37

Bienvenue ici. Et merci pour ce pavé level 9000 !!!

Avatar du membre
Anthrax
Moderateur
Messages : 506
Enregistré le : 17 mai 2011 19:25
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Vannes
Secteur : EHPAD
Localisation : Morbihan (56)

Re: Bonjour les collègues !

Message par Anthrax » 17 janv. 2019 13:49

Bienvenuuuue
"Do you never worry ?"
- "Would it help ?"

Répondre

Retourner vers « Accueil et présentation des nouveaux membres »