Positionnement au lit

Répondre
ergoagogo
1ere année
Messages : 2
Enregistré le : 03 déc. 2019 11:29
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : 35
Secteur : Ehpad

Positionnement au lit

Message par ergoagogo » 03 déc. 2019 12:02

Bonjour,
Depuis quelques mois ou je travaille en Ehpad, j'ai de nombreuses questions concernant le positionnement des résidents au lit. J'entend beaucoup de choses contradictoires dans mon service, du coup, je souhaiterais avoir votre avis.
- dans l'EHPAD ou je travaille, a l'apparition d'une rougeur au talon les infirmiers commandent de façon automatique un matelas preventif à air. Et vous qu'en pensez vous, pouvez vous me dire à quel moment est ce que je dois logiquement louer un matelas à air préventif?
- le changement de position tous les 2h est contraignant pour les soignants: quand est ce que vous le préconisez ? Dans le cas d'un risque de Braden très elevé? Une escarre formée? Un Alitement 24h?
- quand il y a un risque d'escarre moyen ou elevé au braden, quel fréquence de changement de position conseillez vous?

Pouvez vous m'éclairer sur ces sujets
Merci pour votre aide

Dr Niber
Grand ancien
Messages : 1048
Enregistré le : 23 avr. 2014 15:07
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Lorraine
Secteur : EHPAD

Re: Positionnement au lit

Message par Dr Niber » 03 déc. 2019 18:16

Chez moi, je mets en place un matelas préventif motorisé à air quand le risque d'escarre est évalué et présent. Nous n'attendons pas que l'escarre se constitue (parce que oui une rougeur est déjà une escarre constituée).

Après ce n'est pas une règle générale. Par exemple, si une personne présente une rougeur au talon et pas au sacrum, je vais commencer par mettre en place une décharge talonnière dans un premier temps (et si le risque d'escarre n'est pas trop important). Si la situation au niveau du sacrum ne se dégrade pas et qu'il n'y a pas de rougeurs, je ne mets pas de matelas. Le matelas à air sera alors mis dès que le sacrum va rougir. Bien sûr cela nécessite une surveillance accrue de la part des soignants pour être le plus réactif possible.

C'est vraiment du cas par cas. En effet, je peux aussi mettre un matelas à air préventif sans même qu'il n'y ait de rougeur juste parce que nous avons constaté que la personne ne mange plus et ne boit plus et qu'elle reste désormais alitée. On fait une évaluation du risque et s'il est avéré, hop matelas à air avant même que les rougeurs ne soient là.

Pour le changement de position, c'est en fait la base de la prévention. Je sais que c'est super contraignant pour les équipes. Mais c'est même une préconisation des fabricants de matelas. Il est toujours écrit quelque part dans la notice que la mise en matelas à air ne doit pas empêcher de continuer les changement de positions.
La fréquence de changement de position couramment admise est de le faire toutes les deux heures.

ergoma
Ancien
Messages : 136
Enregistré le : 18 mars 2013 10:52
Statut : Personne handicapée
Lieu d'exercice : Valenciennes
Secteur : gériatrie EHPAD

Re: Positionnement au lit

Message par ergoma » 04 déc. 2019 17:49

Bonjour,

Je fonctionne de la même manière que Dr Niber si rougeur uniquement situé aux talons je met un coussin de décharge. Par contre si un de mes résidents se dégrade et reste au lit je met tout de suite en place un matelas à aire sans attendre que l'escarre se forme.
Pour les changements de position je fonctionne au cas par cas.

Répondre

Retourner vers « Gériatrie »