Expérience des ergothérapeutes

Section libre, mais correcte :)
Répondre
Avatar du membre
wushu
1ere année
Messages : 13
Enregistré le : 20 mai 2014 17:31
Statut : Autre
Secteur : Aéronautique
Localisation : Seine-et-marne

Expérience des ergothérapeutes

Message par wushu » 30 oct. 2014 20:58

Bonjour,

Comme cela fait un petit moment que je n'ai pas écrit sur le forum, je me présente de nouveau.
Je suis actuellement en poste en tant qu'ingénieur aéronautique.
Après 5 années d'expériences, j'ai pu me rendre compte du travail et de l'avenir professionnel qui m'attend. Celui-ci ne m'enchantant pas trop, je souhaite me reconvertir professionnellement.

Pour vraiment me rendre compte du métier d'ergothérapeute, je souhaiterais mettre à contribution les ergothérapeutes en fonction et les étudiants pour pouvoir échanger avec eux. Pour vous aider, je vous pose quelques questions générales :
Aimez-vous votre travail?
Cela correspond-t'il à l'image que vous en aviez?
Quel avenir professionnel voyez-vous?
Avez-vous des petites anecdotes qui vous ont marquées? Si oui, pourquoi?
Comment qualifieriez-vous votre métier?
Sentez-vous qu'il y a un besoin d'ergothérapeute dans le domaine médicale?
Comment se passe la formation à l'école?

Après je vous laisse me dire ce que vous souhaitez, je suis ouvert à toutes discussions! :D
Je pose ce message ici parce que je ne savait pas trop où le poster... Du coup, je me suis dit que l'on échange rarement mieux que quand on est détendu à boire un verre au bar alors voilà je le poste ici :lol:

Je vous remercie pour votre aide, votre partage!

melilye
2eme année
Messages : 36
Enregistré le : 08 juil. 2011 20:17
Statut : Personne handicapée
Lieu d'exercice : Région Lilloise
Secteur : ESAD

Re: Expérience des ergothérapeutes

Message par melilye » 31 oct. 2014 11:38

Bonjour,

Chacun ressentira la profession d'ergothérapeute différemment en fonction de sa personnalité et aussi du poste sur lequel il est. Même deux ergothérapeutes exercant dans le même types de structures pourront vivre des expériences complètement différentes.

Il y a beaucoup de place pour des ergothérapeutes. Beaucoup de structures peinent à trouver leur ergothérapeute. Après, si tu cherches dans un domaine précis et dans un endroit précis c'est un peu plus long, mais de manière générale je ne pense pas que les ergothérapeutes connaissent de longues périodes de chômage.

La formation se fait en 3 ans, alternant période de cours et périodes de stage. La formation est assez dense, car à la fin de ses études, l'ergothérapeute doit pouvoir exercer en pédiatrie comme en gériatrie. De ce fait, les études ne m'ont pas semblées longues. Les sujets sont variés, les stages sont présents entre chaque période de cours pour rallumer la flamme et nous rappeler quel est notre objectif. Et ils permettent aussi d'avoir une petite vision de ce vers quoi tu vas t'orienter après les études. En effet, les stages te font découvrir des choses sur le métiers, mais aussi sur toi-même. Et tu peux finir par t'interesser à un domaine que tu n'avais même pas envisagé avant ton entrée dans l'école.

Concernant l'avenir professionnel, je pense que c'est à chaque ergothérapeute de créer le sien. Il y a différentes possibilités, et celles qui n'existent pas encore sont à créer! Pour donner quelques pistes, l'ergothérapeute peut choisir de varier les domaines (pédia, rééduc, psy, gérontopsy...) afin d'avoir une carrière variée, il peut s'orienter vers des masters pour avoir une spécialité et un sujet de prédilection, il peut faire l'école des cadres, choisir de s'intaller en libéral ... Ou bien faire sa carrière au même endroit, en acquérant de l'expérience avec les années ! Comme je l'ai dis, chacun de construire son avenir !

Quelle représentation as-tu de l'ergothérapie ? Qu'est-ce qui t'interesse dans cette profession ?
Mon site de conseils pour préserver l'autonomie des personnes âgées à domicile : http://autonome-a-domicile.com/

Avatar du membre
wushu
1ere année
Messages : 13
Enregistré le : 20 mai 2014 17:31
Statut : Autre
Secteur : Aéronautique
Localisation : Seine-et-marne

Re: Expérience des ergothérapeutes

Message par wushu » 01 nov. 2014 00:06

Bonjour Melilye,

D'abord merci de ta réponse!
Je vois très bien ce que tu veux dire sur les ergothérapeutes et la multiplicité de leur profil. Cela renforce encore plus ma demande de témoignage, ce qui permettra d'avoir une vision, même si elle n'est pas exhaustive, au moins variée de l'ergothérapie.
Je comprends qu'il est difficile de répondre directement à une question du style :" que penses-tu de ta profession?". C'est pour cela que je pense des petites anecdotes de votre vie de tous les jours, accompagnés de vos sentiments, est la meilleure manière d'en parler. (Vous pouvez ne pas être d'accord!)

Tant mieux si la demande d’ergothérapeutes est importante, c'est rassurant en cette période!!

La représentation que j'ai de l'ergothérapie... Une grande question! Je dirais que du peu que je le connais, j'ai l'impression que le travail de l'ergothérapeute est de rendre de l'autonomie et de l'indépendance. Pour atteindre cet objectif, il va jouer sur différents paramètres, l'environnement, les exercices et les outils. Je trouve que l'ergothérapeute doit alors faire preuve d'ingéniosité, pour pouvoir s'adapter au patient et à son environnement. Il pourra alors inventer des exercices adaptés au patient, modifier son environnement ou concevoir des outils. Pour moi, c'est utiliser son ingéniosité pour aider des personnes qui en ont besoin. On a vraiment l'impression d'être utile et de suivre les progrès... L'utilisation de différentes techniques se rapprochant de l'art sont aussi utilisés d'après ce que j'ai pu comprendre. Ce côté m'attire également.
Beaucoup de choses m'attirent dans ce travail finalement : le sentiment d'utilité, l'aide aux personnes, l'adaptation, les exercices.
C'est aussi pour cela que je demande des témoignages parce que j'ai peur d'avoir une vision trop idyllique...

Je crois que j'ai répondu à tes deux questions en même temps! :p

Si tu veux des précisions, n'hésite pas!

melodies34
Grand ancien
Messages : 261
Enregistré le : 23 oct. 2012 14:53
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Abbeville
Secteur : FAM et SESSAD

Re: Expérience des ergothérapeutes

Message par melodies34 » 01 nov. 2014 00:44

Même si je me réoriente maintenant, je suis sûre que toutes les émotions que j'ai ressenties en exerçant mon métier, je ne les ressentirais jamais dans un autre.

La satisfaction d'avoir aidé une personne, voir les sourires se dessiner sur les visages au fur et à mesure des progrès, la détresse dans les yeux d'une personne alzheimer, les rires avec les enfants, leur insouciance et leur optimisme, la violence avec les personnes autistes, ce petit rien installé à domicile qui change pourtant tout, la confiance qu'on nous accorde, la frustration de toujours devoir expliquer qui on est et à quoi on sert... Et encore, ce n'est qu'un petit aperçu du panel d'émotions et de vécu, extrêmement diversifié, qu'un ergothérapeute peut vivre :)

Je pense que je finirai pas y revenir. Ce métier est trop beau ! et je ne l'avais pas choisi de façon anodine.

jumpouille
Grand ancien
Messages : 276
Enregistré le : 12 sept. 2013 09:49
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Charente (16)
Secteur : EHPAD

Re: Expérience des ergothérapeutes

Message par jumpouille » 01 nov. 2014 09:25

Je travaille en gériatrie, en EHPAD (maisons de retraite) et je suis amoureuse de mon métier, je pense qu'il n'y a pas d'autres mots...

Voir un résident dépressif sourire et rire, fabriquer avec lui un cadre avec un arbre généalogique et des photos de sa famille pour qu'enfin il se souvienne du nom de ses petits enfants, être là dans les moments de détresse, d'angoisse, de deuil, piquer les outils des hommes de maintenance pour fabriquer des trucs improbables, user de patience, d'humour et de dérision pour voir un homme passer de l'évitement et du refus permanent à l'acceptation de ton intervention et au plaisir de te revoir, être remercié de la manière la plus sincère qui soit quand on a pu apporter du (ré)confort et des solutions, accompagner dehors une résidente démente qui est sortie de l'établissement et échanger pour apaiser son angoisse, évoquer des souvenirs, recevoir des leçons de vie, être un soutien aux équipes émotionnellement débordées, faire des formations, participer au repas thérapeutique...

Difficile de lister, la chose à retenir étant que le matin quand je me lève je suis heureuse d'aller travailler :)

Avatar du membre
wushu
1ere année
Messages : 13
Enregistré le : 20 mai 2014 17:31
Statut : Autre
Secteur : Aéronautique
Localisation : Seine-et-marne

Re: Expérience des ergothérapeutes

Message par wushu » 02 nov. 2014 21:04

Merci pour vos réponses! :D

@ Melodies34 :
Pourquoi te réorientes tu, si ce n'est pas trop indiscret?

D'après ce que tu dis le métier d'ergothérapeute n'est pas connu dans la société publique. Est-ce qu'il est connu et reconnu dans la société médicale? L'ergothérapeute a t'il une place respectable ou est-ce qu'il est laissé de côté par les autres profession plus célèbre?

Pourquoi dis-tu que tu ne l'avais pas choisi de façon anodine?

@ Jumpouille :
Tant mieux si tu es contente d'aller travailler! Je souhaite le devenir aussi.
La profession m'a l'air de faire jouer énormément d'affectif. Est-ce que ce n'est pas trop dur? Vaut-il mieux garder une certaine distance ou plutôt s'impliquer complètement?

En tout cas, vous me rassurez grandement sur la profession! :biggrin:
Par contre, n'avez vous aucun point négatif? :22:
Je souhaite le clair et l'obscure! :wink:

melilye
2eme année
Messages : 36
Enregistré le : 08 juil. 2011 20:17
Statut : Personne handicapée
Lieu d'exercice : Région Lilloise
Secteur : ESAD

Re: Expérience des ergothérapeutes

Message par melilye » 03 nov. 2014 11:11

Il y a beaucoup de clair, mais évidemment de l'obscure et ca, ca dépend des structures.

L'ergothérapie est un domaine en plein essor. Mais ca n'a pas toujours été reconnu. Du coup, certains professionnels ne connaissent pas l'ergothérapie. Il faut alors au fur et à mesure expliquer aux collègues ce qui relève de ta fonction, et ce qui n'en relève pas. Notre profession est tellement riche et variée, que rapidement les collègues t'assimilent à celui qui peut tout faire. Et ce que tu peux être tenté de faire pour dépanner, parce que tu sais te servir d'une caisse à outil devient l'objet de nombreuses demandes. Et finalement, on peut s'adresser par exemple plus à toi qu'aux techniques.
A l'inverse, tu peux tomber dans une structure où on ne connait pas l'ergothérapie et où les bilans d'autonomie sont effectués par les IDE. Tu peux aussi devoir aller à la chasse aux prescriptions médicales.
J'ai vu ces deux situations en stage. Après, ce n'est rien d'insurmontable. Et si ca l'est, il y a toujours d'autres structures pour t'accueillir, et d'autres ergothérapeutes dont la personnalité les aidera dans ce genre de situation.

Après dans le négatif... Ce n'est pas évident à trouver! A part toujours le fait de devoir se faire reconnaitre et faire connaitre notre profession. (Par exemple, l'ergothérapie en libéral n'est pas rembrousé par la sécurité sociale, contrairement à certains autres paramédicaux). Mais ce n'est pas une charge lourde à porter sur nos épaules.

Pour le positif il y a tout ce qui a été dit. En tant qu''ergothérapeute, on a la chance de pouvoir développer une relation privilégiée avec la personne. En effet, on la voit régulièrement pour les séances de rééducation/remédiation/réhabilitation. Ce sont des séances destinées à la personne, à faire sa connaissance, à la voir dans sa globalité. La relation se développe aussi parce qu'on touche à l'autonomie. On vient voir la personne pendant les actes de la vie quotidienne, pour lui donner les conseils et aides-techniques qui lui permettront de pouvoir par exemple manger seule ou se laver seule. Il faut une confiance de la part de la personne pour nous laisser être près d'elle dans ces moments là. Et quand tout est fait, il y a une reconnaissance dans le regard. C'est un bonheur que l'on vit à deux. La personne heureuse de pouvoir faire elle-même, et l'ergothérapeute heureux de voir qu'il a pu aider cette personne. Et en tant qu'ergothérapeute, on sait comme chaque petite réussite a son importance. On peut se réjouir d'un mouvement d'un centimètre, d'un yaourt mangé seul, d'un prénom retenu...
En tant qu'ergothérapeute, nous sommes également amenés à rencontrer les familles, à entrer chez eux pour des conseils d'aménagements de logement, à aller sur leur poste de travail/à l'école. tout cela permet de varier notre activité, mais aussi de construire quelque chose avec le patient.

Concernant l'affectif et la distance, il faut toujours un mélange des deux. Je ne sais pas comment les autres ergos ressentent les choses, mais personnellement je trouve que j'ai de la chance: quand je sors de la structure, j'ai vite oublié les déceptions et les peines de la journée. Par contre je me souviens encore des réussites, et mes proches accueillent avec bonheur ces petites anecdotes. Les réflexions étonnantes de patients en psychiatrie, un patient alzheimer qui grâce à un séquencage sait refaire sa vaisselle, un patient en rééduc qui peut rentrer en permission chez lui parce que l'escalier a été aménagé pour qu'il soit en mesure de l'emprunter et ainsi accèder à sa salle de bains... Dans chaque domaine de l'ergothérapie on connait des moment de joie.

Et si l'ergothérapie n'est pas encore une profession connue dans la société, ce n'est pas tellement un inconvénient, puisqu'on est passionnés par nos boulots et qu'on peut en parler pendant des heures, à en donner envie aux gens d'être ergos. (Le seul souci c'est quand on a simplement 5 minutes).


Pour avoir une vision de l'ergo, ne peux-tu pas aller faire des journées d'observation dans des services avec ergo près de chez toi? C'est ce que j'avais eu la chance de faire avant de m'inscrire au concours.
Mon site de conseils pour préserver l'autonomie des personnes âgées à domicile : http://autonome-a-domicile.com/

Avatar du membre
wushu
1ere année
Messages : 13
Enregistré le : 20 mai 2014 17:31
Statut : Autre
Secteur : Aéronautique
Localisation : Seine-et-marne

Re: Expérience des ergothérapeutes

Message par wushu » 04 nov. 2014 11:31

Merci de ces précisions!

Dans les points négatifs, on m'a parlé du fait de travailler sur prescriptions médicales. Ce qui peut entrainer un déssacord avec les conclusions du médecin et donc la nécessité d'un vrai travail d'équipe.
Il y a également le fait que l'état est en crise et donc qu'il y a de plus en plus de contrôles, de formalités admisnitratives qui éloignent du coeur même de la profession.
Malheureusement, je pense que c'est 2 points sont assez récurrents dans la plupart des métiers. Moi-même, dans ma profesison actuelle, je dois rendre des comptes à mes managers sur l'avancée de mon travail et sur mon emploi du temps. Et quand aux conclusions différentes, je n'ose même pas en parler! On a l'impression ques les grands chefs n'ont pas de vision réelle du projet...

On m'a également dit que mon expérience d'ingénieur pourrait être utile en tant qu'ergothérapeute, qu'en pensez-vous?

C'est une bonne idée que de pouvoir faire des journées découvertes, Melilye. Comment avais-tu procéder pour pouvoir en faire?

melilye
2eme année
Messages : 36
Enregistré le : 08 juil. 2011 20:17
Statut : Personne handicapée
Lieu d'exercice : Région Lilloise
Secteur : ESAD

Re: Expérience des ergothérapeutes

Message par melilye » 06 nov. 2014 13:47

Pour les stages d'observation, je me suis rendue dans les structures près de chez moi et où il y avait des ergo avec une lettre de motivation expliquant ma démarche. Je l'ai transmise directement aux ergothérapeutes, qui ont ensuite parlé de ma demande auprès de la personne concernée. Cela parce que je ne savais pas exactement à qui je devais adresser ma demande (cadre de santé ou cadre de rééducation, drh, direction... Tout était confus pour moi.) Et parce que les ergothérapeutes sont plus accessibles, on peut plus facilement prendre cinq minutes pour discuter. Et du coup, même si finalement notre demande est refusée, on a toujours pu échanger avec un ergo et avoir un avis de plus!
Mon site de conseils pour préserver l'autonomie des personnes âgées à domicile : http://autonome-a-domicile.com/

melodies34
Grand ancien
Messages : 261
Enregistré le : 23 oct. 2012 14:53
Statut : Ergothérapeute
Lieu d'exercice : Abbeville
Secteur : FAM et SESSAD

Re: Expérience des ergothérapeutes

Message par melodies34 » 10 nov. 2014 23:32

Je me réoriente pour augmenter mon niveau d'étude afin de suivre plus facilement mon conjoint à l'étranger, et tant qu'à faire dans le milieu de l'ergonomie que j'ai toujours beaucoup aimé (durant les études d'ergo j'ai toujours su que je poursuivrais un jour en ergonomie).
Je n'avais pas choisi ce métier de façon anodine, car j'ai connu une ergothérapeute qui s'est occupé de la rééducation de mon grand père lorsqu'il a eu un guillain-barré, voilà pour la petite histoire :)

Avatar du membre
wushu
1ere année
Messages : 13
Enregistré le : 20 mai 2014 17:31
Statut : Autre
Secteur : Aéronautique
Localisation : Seine-et-marne

Re: Expérience des ergothérapeutes

Message par wushu » 26 nov. 2014 17:03

Bonjour,
Juste pour vous tenir informés de l'avancée de mes recherches.

J'ai contacté 2 hopitaux et 2 centres de rééducation du côté de chez moi.
Dans les 2 hopitaux il n'y avait pas d'ergothérapeute...
1 dont je n'arrive pas à mettre la main sur les cadre de réeduction malgré 5 appels... A croire qu'ils me filtrent!
1 dont j'ai eu un contact avec le cadre de rééducation.
Cette personne a bien voulu me laisser visiter le centre pendant 1 journée mais ne peut malheureusement pas accepter de me prendre en stage "observation" pendant 1 semaine parce que je n'ai pas de convention... :cry:
On m'a dit que du coup il faudrait voir si des centres pouvait me prendre en stage sans convention mais j'ai du mal à y croire...
Avez-vous des idées pour pallier à ça?

Merci!!

anais02
1ere année
Messages : 1
Enregistré le : 26 avr. 2016 08:48
Statut : Autre
Lieu d'exercice : paris
Secteur : maison de retraite

Re: Expérience des ergothérapeutes

Message par anais02 » 26 avr. 2016 08:50

wushu a écrit :Bonjour Melilye,

D'abord merci de ta réponse!
Je vois très bien ce que tu veux dire sur les ergothérapeutes et la multiplicité de leur profil. Cela renforce encore plus ma demande de témoignage, ce qui permettra d'avoir une vision, même si elle n'est pas exhaustive, au moins variée de l'ergothérapie.
Je comprends qu'il est difficile de répondre directement à une question du style :" que penses-tu de ta profession?". C'est pour cela que je pense des petites anecdotes de votre vie de tous les jours, accompagnés de vos sentiments Assurance décès, est la meilleure manière d'en parler. (Vous pouvez ne pas être d'accord!)

Tant mieux si la demande d’ergothérapeutes est importante, c'est rassurant en cette période!!

La représentation que j'ai de l'ergothérapie... Une grande question! Je dirais que du peu que je le connais, j'ai l'impression que le travail de l'ergothérapeute est de rendre de l'autonomie et de l'indépendance. Pour atteindre cet objectif, il va jouer sur différents paramètres, l'environnement, les exercices et les outils. Je trouve que l'ergothérapeute doit alors faire preuve d'ingéniosité, pour pouvoir s'adapter au patient et à son environnement. Il pourra alors inventer des exercices adaptés au patient, modifier son environnement ou concevoir des outils. Pour moi, c'est utiliser son ingéniosité pour aider des personnes qui en ont besoin. On a vraiment l'impression d'être utile et de suivre les progrès... L'utilisation de différentes techniques se rapprochant de l'art sont aussi utilisés d'après ce que j'ai pu comprendre. Ce côté m'attire également.
Beaucoup de choses m'attirent dans ce travail finalement : le sentiment d'utilité, l'aide aux personnes, l'adaptation, les exercices.
C'est aussi pour cela que je demande des témoignages parce que j'ai peur d'avoir une vision trop idyllique...

Je crois que j'ai répondu à tes deux questions en même temps! :p

Si tu veux des précisions, n'hésite pas!
Moi étant nouveau sur le forum, je voir que j'ai fais le bon choix en me connectant. Merci pour toutes ces informations qui me seront vraiment utiles pour mon futur emploi. J'espère encore pouvoir trouver d'autres infos sur le site.

Répondre

Retourner vers « Discussions informelles »